clopf01r.jpg/coll.PF

CLOCHES
ELECTRIQUES-3
de la S.N.C.F.

clopf02r.jpg/coll.PF

Généralités

Mes connaissances

Partie électrique

Partie mécanique

Divers... Merci .

Annonces P.O.

Annonces P.L.M.

Annonces EST.

Cloches ETAT

Cloches NORD

 Les systèmes utilisés sur le P.O.-MIDI  

Deux systèmes ont été utilisés à ma connaissance sur les anciens réseaux P.O. et MIDI, devenus par suite réseau Sud-Ouest de la S.N.C.F.
( Il se peut bien entendu que ce ne soient pas les seuls... )
C'est au cours de mon apprentissage que j'ai les ai abordés, année scolaire 1946/1947....
- (1) commande par inducteur, dit système Eauze-Riscle (gares du Gers).
- (2) commande par relais "STACKLER".
Dans les deux cas, tous les appareils électriques sont montés en série sur un circuit allant de gare à gare, reliés par ligne aérienne, retour du courant par la terre.

Les cloches commandées par le système Eauze-Riscle: chaque cloche est munie d'un inducteur, gros aimant entre les pôles duquel se trouve un induit. Au repos, aucun courant ne circule. Au moyen d'une manivelle, l'usager impose à l'induit un demi-tour, et en même temps bande un fort ressort qui, en fin de course, va se libérer mécaniquement, et ramener violemment l'induit en position repos.
Cette demi-rotation en retour rapide dans le champ magnétique de l'aimant provoque l'émission d'un courant qui va activer l'électro-aimant de chaque cloche du circuit, libérer le mécanisme et provoquer la mise en action du marteau de la cloche et l'émission d'un "DONG" sonore..
Dans les gares, l'accès à la manivelle est libre, mais réservé aux agents habilités.
Aux passages à niveau, la manivelle est "plombée" pour en limiter l'usage dans des circonstances bien réglementées.
Je n'ai pas travaillé sur ce système.
- Juillet 2003: Voir des cloches à inducteur sur l'ex réseau ETAT .

Les cloches commandées par relais STACKLER: je vais être un peu plus loquace, car mon expérience s'est faite "sur le tas".
Pendant cinq années de ma carrière ferroviaire, j'ai eu sous ma surveillance plus de quarante de ces appareils, tenant chacun plus de la grosse mécanique horlogère que de l'installation de sécurité qu'ils étaient censés apporter.
( A noter, pour anecdote, que les agents d'entretien du Service Electrique avaient aussi à leur charge, sans aucune formation préalable, la maintenance des pendules de gare...)
Mes dernières interventions sur ces mécanismes de cloches remontent à l'année 1955, et c'est de mémoire que j'en rapporte ici le fonctionnement.
La répartition des appareillages:

dispocl1.gif/RP
le circuit de cloches va de gare à gare.
pour le circuit A-B -------- Dans la gare B -------- pour le circuit B-C
Les PILES ----- une armoire à piles ----- Les PILES
un Relais STACKLER ---------------------------------- un Relais STACKLER
une Cloche --------------------------------- une Cloche
Un dispositif de mise en circuit direct (Mise en CD)

Entre les gares:
à chaque P.N., une cloche-------------à chaque P.N., une cloche

pour le circuit B-C -------- Dans la gare C -------- pour le circuit C-D
une Cloche --------------------------------- une Cloche
Un dispositif de mise en circuit direct (Mise en CD)

Cette répartition alternée se répète ainsi tout le long de la ligne à voie unique.
Les seules exceptions se trouvent aux gares d'extrémité de la voie unique, elles ne sont pas munies du dispositif de mise en CD, ni d'ailleurs les gares intermédiaires qui sont en service permanent.

Mais qu'est donc le dispositif de mise en CD ?
Lorsque toutes les gares sont ouvertes au service de la circulation des trains, les envois de signaux se font de gare à gare suivante.
Toutefois certaines de ces gares s'effacent à divers moments de la journée et de la nuit.
Sans dispositif particulier, la gare C étant effacée, un train partant de B serait annoncé à la cloche jusqu'à C, mais la gare D ne recevrait pas d'annonce.
Pour pallier cette défaillance, lorsque la gare C va se retirer, elle va mettre en relation directe le circuit B-C-D en actionnant un "Commutateur de MISE en C.D.".
Ainsi, toute annonce à partant de B sera bien transmise jusqu'à D, et inversement.
Le retrait d'une gare du service s'accompagne d'autres formalités, en particulier échange de dépêches avec les gares encadrantes, mise également en circuit direct du circuit téléphonique "omnibus".

Généralités

Mes connaissances

Partie électrique

Partie mécanique

Divers... Merci .

Annonces P.O.

Annonces P.L.M.

Annonces EST.

Cloches ETAT

Cloches NORD


PAGE CREEE le: 23/03/2001.

( UNIQUEMENT si le MENU n'est pas apparent à gauche de l'écran,
cliquez sur cette ligne. )
LIEN COURRIEL dans le MENU.

Modif. le:
wxp6